La question de la motivation se pose dans le processus de toute activité estudiantine ou professionnelle qui s’inscrit dans le temps et débouche sur des performances escomptées. Elle revêt plus d’acuité dans les modes d’enseignement à distance  avec  les contenus et activités  mis à disposition en ligne ou sur des supports multimédia car les dispositions personnelles, la responsabilité, l’autonomie de l’étudiant mais aussi d’un autre côté la qualité de l’accompagnement dans les dispositifs de formation entrent en jeu dans la réussite de toute entreprise d’apprentissage ou de formation.

Dans la série Dispositions à l’étude, le Centre d’orientation et de consultation psychologique de l’Université Laval a publié un guide qui traite de  la motivation. Préparé par deux psychologues, Louise Careau et Anne-Louise Fournier, ce guide est un outil pour aider à se motiver à apprendre. Il vise à offrir aux étudiantes et aux étudiants une compréhension des différentes variables qui influencent la motivation face aux études. Des pistes de réflexion et d’action sont proposées en vue de favoriser le développement et le maintien d’un état propice à l’atteinte des objectifs scolaires et professionnels.

Les facteurs et les indicateurs de la motivation

La motivation est un état dynamique qui a ses origines dans les perceptions qu’une personne a d’elle-même et de son environnement et qui l’incite à choisir une activité, à s’y engager et à persévérer dans son accomplissement afin d’atteindre un but. Elle est régie par des facteurs extrinsèques liés à la performance (considération des autres, récompenses) et des facteurs intrinsèques liés à l’apprentissage (curiosité, plaisir d’apprendre), ces deux types de facteurs étant complémentaires et s’influençant réciproquement.

Au plan scolaire, la motivation d’une étudiante ou d’un étudiant serait influencée par trois types de perception : la perception de la valeur de l’activité (ex : cours, lectures, exercices) son utilité, la perception de sa compétence à l’accomplir et la perception du contrôle qu’il possède sur son déroulement et ses conséquences. Par exemple on ressent différemment son contrôle si on attribue une réussite ou un échec à la chance ou à la complaisance d’un correcteur ou à des facteurs modifiables tels que l’effort, les stratégies d’étude.

La motivation se mesure selon des indicateurs tels que le choix (selon que l’on s’engage d’emblée dans une activité ou que l’on attende d’y être obligé), la persévérance (efforts soutenus et de qualité), l’engagement cognitif (adoption et régulation de stratégies d’apprentissage) et la performance (à la fois conséquence et source de motivation).

Développer et maintenir sa motivation

Pour créer et entretenir une dynamique motivationnelle, plusieurs variables entrent en jeu et interagissent tout au long de l’apprentissage. Il est fortement conseillé entre autres, d’identifier ses objectifs sur le court et long terme, de se donner droit à l’erreur, de relativiser car la motivation n’est pas instantanée mais se développe souvent après l’action, de se doter de stratégies comme la réduction des travaux en petites tâches ou se donner des auto-instructions positives et efficaces. Être autonome ne signifie pas que vous aurez toujours la solution à tout!, d’où la nécessité de se faire soutenir par les pairs, les proches, ainsi que par le cadre enseignant et institutionnel.

Enfin, il faut toujours avoir présent à l’esprit que la motivation n’est pas constante, qu’elle peut s’acquérir ou être stimulée à tout moment, c’est une dynamique à part entière  qui conditionne et finalise l’acte d’apprentissage. Vous trouverez d’ailleurs à la fin de ce guide un motivomètre (questionnaire pour évaluer  votre degré de motivation), vous pourrez donc suivre  les conseils fournis pour réguler votre motivation.

Presque dix ans après sa première publication, ce guide reste une référence précieuse, qui aidera bien des étudiants.

La motivation, Centre d’orientation et de consultation psychologique, Université Laval, 2002. (téléchargeable en pdf)

http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/81/motives/articles/17261/motivation-une-affaire-institutionnelle-personnelle/