Vous voilà avec un bac+2 en poche et une envie de poursuivre vos études. Bonne initiative ! À une condition : qu’elle soit fondée sur un réel projet professionnel. Optez alors pour une autre spécialisation.

Selon la filière que vous avez suivie, il vous faut trouver la formation qui vous convient. Il n’existe pas qu’une seule modalité de second cycle et, selon vos objectifs professionnels et vos disponibilités, ce sont plusieurs choix qui s’offrent à vous. Avant de vous lancer dans un second cycle, il y a des options que vous devez avoir définies.

Les formations peuvent être dispensées en continue ou en alternance. L’alternance se traduit par un contrat de professionnalisation qui permet à l’étudiant de suivre la formation et de travailler dans l’entreprise en même temps (selon les écoles, la période passée en entreprise peut être variable). Cette modalité permet d’être rémunéré. Très souvent à la fin de son cursus, l’étudiant est employé dans l’entreprise partenaire de sa formation.
La formation classique, en continue, s’accompagne souvent d’un stage et peut permettre d’avoir une vision plus large d’un domaine.

Le deuxième cycle dans lequel vous vous engagez peut être une façon d’acquérir une spécialisation ou une double compétence. Les deux seront courtisés sur le marché du travail, mais les propositions de poste seront différentes. À vous de définir quelles évolutions de carrière vous voulez (changer souvent, vous spécialiser …).
Le choix du type d’établissement et la formation que vous y suivrez va dépendre de votre projet professionnel. Avec votre bac+2, vous pouvez vous lancer dans une licence (en université ou en école), une licence professionnelle (le plus souvent en IUT), une formation en école d’ingénieur ou de commerce (souvent sur concours d’entrée pour être admis en 3e année)… Le tout est de savoir préalablement pour quel type de métier vous êtes fait, et combien d’années vous voulez encore passer à vous former.
Dans un autre domaine qui vous est plus personnel, il vous faut définir dans les grandes lignes votre fonctionnement cognitif. Êtes-vous plutôt de ceux qui ont besoin d’un cadre strict pour travailler ou de ceux qui se plaisent dans les situations de recherches personnelles ? Selon votre mode préférentiel d’acquisition des connaissances et votre capacité de travail, une école vous conviendra mieux qu’une autre.

Marie Taillifet et Karine Darmon