On savait les Français nuls en anglais mais on pensait les cadres épargnés par ce mal. Que nenni. Le sondage*, réalisé par Cadremploi et l’institut de formation 1to1 English auprès de 4 000 cadres français, révèle qu’une minorité d’entre eux est à l’aise dans cette langue pourtant de plus en plus nécessaire en entreprise.

Seuls 16% des cadres français sont « fluent »

Près de 50% des cadres estiment avoir un niveau d’anglais débutant (13%) ou intermédiaire (33%), tandis que 36% pensent disposer d’un anglais opérationnel, et 16% d’un anglais courant. Preuve d’un manque de confiance, 1 cadre sur 2 n’ose pas prendre la parole, une gêne un peu moins prononcée quand il s’agit de rédiger un courrier ou email (43%).

Tout aussi inquiétant, 60% des cadres interrogés affirment avoir eu besoin d’utiliser l’anglais lors d’entretiens d’embauche. Cependant, une grande majorité (73%) de cadres ne se sent pas assez préparée pour soutenir un entretien dans cette langue.

Manque de formation

Sont-ils prêts à s’améliorer ?  Une majorité ne demande que cela puisque 56% des cadres interrogés ont bien conscience que leur niveau de langue est un frein à l’embauche ou à l’évolution de carrière. Néanmoins, leur priorité ne semble pas être celle de leur DRH : seuls 23% des cadres sondés ont eu accès à une formation en langue alors que 72% pensent qu’une formation à l’anglais leur permettrait de trouver un emploi ou d’évoluer plus rapidement ; 40% seraient même prêts à financer eux-mêmes cette formation.

Et l’avenir ? 
Concernant le public étudiants, le niveau n’est guère satisfaisant, les responsables langues des écoles de commerce, d’ingénieurs et universités sont confrontés à des difficultés pour faire progresser leurs publics. Mais aujourd’hui la possibilité de déployer des moyens modernes et attrayants comme les plateformes de e-learning à distance, les classes virtuelles… est une réalité. La combinaison blended-learning (présentiel couplé à de l’apprentissage à distance) permet de s’adapter à ce public en quête de moyens pédagogiques « high tech ».

 

* Méthodologie :
Etude réalisée par Cadremploi et 1to1 English sur un échantillon de 3 896 personnes.
Mode de recueil : les interviews ont été réalisées par le biais de questionnaires auto-administrés en ligne via un emailing et une autopromotion sur le site de Cadremploi. Dates de terrain : du 18 au 21 juin 2013.