1. Les étudiants ont peur de Facebook

Enfin, 42% d’entre eux et surtout quand ils réfléchissent à trouver du travail et qu’ils imaginent les recruteurs allant faire un tour sur leur Page du réseau social. Depuis le temps qu’ont leur dit de ne pas poster n’importe quoi … Résultats complets via un lien dans l’article.

Source : The Telegraph (26 octobre 2011)

2. Le Brésil se socialise

Les réseaux sociaux marchent bien au Brésil et c’est une opportunité pour les marques. A condition, bien sûr, qu’elles comprennent et répondent aux attentes des Amis locaux. Lesquels veulent établir une relation amicale avec les marques. Interview d’une professionnelle présente sur ce marché. Intéressant.

Source : L’Atelier (26 octobre 2011)

3. Unthink, l’anti-Facebook

Forte de 2,5 millions de dollars de capital, l’entreprise basée en Floride ouvre en bêta son site présentée comme l’anti-Facebook. Avec pour principal message que les utilisateurs restent propriétaires de leurs données personnelles. Précisions et description dans l’article, avec copies d’écrans.

Source : Tech Crunch (25 octobre 2011)

4. FB pour aider les consommateurs

Une enquête menée par MarketTools auprès de 331 entreprises réalisant plus de 10 millions de dollars montre que 23% d’entre-elles utilisent le réseau social pour fournir à leurs clients un service d’assistance et de support. Informations et chiffres complémentaires dans l’article. A noter que la Fevad et CCA International ont mené une enquête similaire en prenant en compte également Twitter et le Call Back.

Source : All Facebook (25 octobre 2011)
et
Source : L’Atelier (25 octobre 2011)

5. Google+, à quoi pourraient ressembler les pages des marques

Le réseau social de Google s’ouvre aux entreprises afin qu’elles affichent leurs marques mais les contraintes graphico-techniques limitent un peu la créativité des équipes. Notre confrère a demandé à des professionnels d’imaginer des mises en pages. Intéressant.

Source : Mashable (22 octobre 2011)

6. Une soupe pour les Amis

Initiative originale de Heinz –qui distribue outre le célèbre Ketchup et différentes soupes, qui propose aux membres de FB constatant qu’un Ami est grippé de lui faire parvenir une boite de potage avec un message de bonne santé. Uniquement en Angleterre, et pour 1,99 euros.

Source : Branchez-Vous (23 octobre 2011)

7. Crédits illimités

Le réseau social étend la valeur de sa monnaie virtuelle au-delà de son propre site et à ceux de ses partenaires. Des tests sont menés avec les développeurs pour qu’ils intègrent ce mode de paiement dans leurs programmes et jeux. Une façon pour FB d’étendre sa zone de chalandise et augmenter le volume de ses commissions. Commissions dont le taux de prélèvement est de 30%, comme Apple.

Source : ZDnet (27 octobre 2011)