C’est ce qu’a révélé l’enquête Randstad sur la formation continue et les raisons expliquant la faible proportion de Français à y recourir.

Le coût de la formation est la principale raison pour laquelle les Français ne se forment pas.

Après les annonces du gouvernement sur la réforme de la formation professionnelle, l’étude Randstad* révèle les raisons pour lesquelles les actifs français recourent moins à la formation que la majorité de leurs voisins européens. 39 % des personnes interrogées estiment que le financement d’une formation est trop coûteux.

Les deux autres raisons les plus fréquemment avancées sont l’organisation personnelle (33 %) et la méconnaissance des droits (32 %). Trois actifs sondés sur dix indiquent que « le temps consacré à la formation sur le temps de travail » les empêche de s’engager dans une formation professionnelle.

* Etude réalisée du 15 novembre au 17 décembre 2017 sur la base d’un questionnaire administré en ligne par l’institut Kantar TNS sur un échantillon représentatif de la population française de 6 440 personnes, actives ou potentiellement actives, âgées de 18 à 65 ans.