Avec près de 22 000 euros dépensés par an pour chacun de leurs étudiants, les Etats-Unis investissent plus de deux fois plus que la France (10 260 euros) dans la matière grise. Pour autant, la France se situe dans la moyenne 2008 des pays de l’OCDE (un peu plus de 10 000 euros) selon l’édition 2011 de « Regards sur l’éducation » que publie l’OCDE.

En Europe, ce sont les Suisses qui dépensent le plus pour leurs étudiants (un peu plus de 15 700 euros par an), juste devant les Suédois (15 210). Parmi les grands pays européens, la France est proche de l’Allemagne (11 200 euros), du Royaume-Uni (11 160) ou de l’Espagne (9700) mais très loin devant l’Italie où l’enseignement supérieur fait vraiment figure de parent pauvre avec seulement 6950 euros dépensés par an et par étudiant en 2008.

L’Italie est d’ailleurs l’un des pays de l’OCDE qui dépense le moins pour son enseignement supérieur avec seulement 1% de son PIB qui lui est consacré. Très loin derrière un trio de tête constitué des Etats-Unis (2,7% de leur PIB), de la Corée (2,6%) et le Canada (2,5%). Avec 1,4%, la France est un peu en dessous de la moyenne alors qu’elle est un peu au-dessus au global avec 6% de son PIB consacré à l’éducation (5,9% en moyenne dans les pays de l’OCDE). Un pourcentage en forte baisse par rapport à 1995 où il était de 6,6%. Pour autant, la part de l’enseignement supérieur s’est elle stabilisée.

On retrouve cette baisse du pourcentage du PIB consacré à l’éducation en Allemagne (4,8% en 2008 contre 5,1% en 1995) mais pas du tout aux Etats-Unis, où il grimpe au contraire de 6,6% à 7,2%, ou encore au Royaume-Uni (5,2% à 5,7%). Le pays qui dépense le plus pour l’éducation est l’Islande avec 7,9% de son PIB (dont seulement 1,3% pour le supérieur mais il est vrai que beaucoup d’étudiants la quittent à ce niveau).

Au contraire, la Corée, qui la suit avec 7,6% de son PIB consacré à l’éducation, est presque au niveau des Etats-Unis avec 2,6% pour le supérieur. Il est d’ailleurs frappant de voir à quel point les pays peuvent s’intéresser de façon très différente ou non à leur enseignement supérieur.

Les dépenses par an et par étudiant dans 31 pays de l’OCDE (*)

Etats-Unis 21 804
Suisse 15 781
Canada 15 238
Suède 15 210
Norvège 13 809
Danemark 12 658
Pays-Bas 12 572
Irlande 11 871
Finlande 11 228
Allemagne 11 219
Royaume-Uni 11 161
Australie 10 966
Autriche 10 966
Belgique 10 950
Japon 10 855
France 10 264
Espagne 9 722
Israël 9 162
Nouvelle-Zélande 7 673
Islande 7 603
Portugal 7 562
Italie 6 950
Corée 6 620
République Tchèque 6 064
Mexique 5 470
Hongrie 5 341
Pologne 5 149
Chili 4 978
République slovaque 4 782
(*) En dehors de l’OCDE, sont aussi communiqués cette année les dépenses des autres pays membres du G20. La Chine s’y situe très bas avec 3370 euros dépensés par an alors que le Brésil monte lui à près de 8500 euros mais pour un nombre relativement faible d’étudiants.

Les dépenses en pourcentage du PIB dans 31 pays de l’OCDE

Pays

% PIB sup en 2008

% PIB total en 2008

% PIB sup en 1995

% PIB total en 1995

Etats-Unis

2,7

7,2

2,3

6,6

Corée

2,6

7,6

Canada

2,5

6

2,1

6,7

Chili

2,2

7,1

1,5

4,6

Danemark

1,7

7,1

1,6

6,2

Finlande

1,7

5,9

1,9

6,3

Norvège

1,7

7,3

1,9

6,9

Israël

1,6

7,3

1,7

7,8

Nouvelle-Zélande

1,6

6,6

1,1

4,7

Suède

1,6

6,3

1,5

6

Australie

1,5

5,2

1,6

5

Japon

1,5

4,9

1,3

5

Pays-Bas

1,5

5,6

1,6

5,4

Pologne

1,5

5,7

0,8

5,2

Belgique

1,4

6,6

France

1,4

6

1,4

6,6

Irlande

1,4

5,6

1,3

5,2

Autriche

1,3

5,4

1,2

6,2

Estonie

1,3

5,8

1

5,8

Islande

1,3

7,9

Portugal

1,3

5,2

0,9

4,9

Suisse

1,3

5,7

0,9

6

Allemagne

1,2

4,8

1,1

5,1

Espagne

1,2

5,1

1

5,3

Mexique

1,2

5,8

1

5,1

République Tchèque

1,2

4,5

0,9

5,1

Royaume-Uni

1,2

5,7

1,1

5,2

Italie

1

4,8

0,7

4,6

Hongrie

0,9

4,8

0,8

4,8

République slovaque

0,9

4