Questions à se poser avant de choisir une certification qualité pour son organisme de formation ou son école ?

  • Pourquoi une certification ? Quelle utilité pour votre organisme de formation ou votre école par rapport aux clients et financeurs ? Vérifier en amont que vous êtes bien concerné par le décret. Si vos clients financent leurs actions de formation sur leur fonds propre (formation initiale pour les étudants, chefs d’entreprise..), vous n’avez pas d’obligation à entrer dans la démarche qualité (même si c’est un point important en terme d’image auprès des clients)
  • Etes-vous soumis à une règlementation spécifique (santé, sécurité, bâtiment,…) ? Auquel cas il faut vérifier si une certification spécialisée existe sur la liste du CNEFOP
  • Que voulez-vous certifier ? Les process de votre structure (OF ou école), les compétences de vos formateurs ou vos produits/actions de formation ? Même si les 6 critères sont identiques et si les éléments de preuve demandés par chaque certificateur sont relativement proches, chaque label-certification est concentrée sur une de ces 3 thématiques. Si vous êtes formateur indépendant, orientez-vous vers les certifications dédiées : Quali pro CFI, certi LR indépendant.
  • Quelles sont vos ressources internes mobilisables : budget, temps, personnel…
  • Où en est votre « démarche » qualité ?
  • Souhaitez-vous être accompagné ou monter seul votre dossier ? Il faut compter entre 50 heures à 100 heures de travail pour une personne non initiée ne disposant pas de ressources documentaires. Les prestations proposées par les consultants sont très variables : réunion d’information, formation, accompagnement plus ou moins approfondi et qualitatif. Portez une attention particulière pour les conseils-accompagnements à ce que produit réellement le consultant, souvent il vous dit ce qu’il faut faire éventuellement comment le faire mais ne produit rien lui même. Demandez donc un détail de la prestation (liste des documents types fournis, qui rédige quoi, nombre de réunions…).
  • Avez-vous besoin d’une reconnaissance régionale / nationale / transnationale ? Certaines certifications ont une notoriété régionale forte (exemple : LR en Midi Pyrénées Languedoc Roussillon), d’autres sont connues à l’international (ISO notamment).
  • Enfin, le coût est également à prendre en considération. A l’exception d’une certification gratuite (certif LR), pour les autres le prix se décompose en un coût d’audit de démarrage puis une « redevance annuelle » (fourchette approximative 1000-1500 €). Il faudra ramener ce prix à la durée de la certification puisqu’elle est variable en fonction du certificateur 3 à 4 ans.