Trouver des financements pour vos projets éducatifs, allant de la construction d’école à des voyages de classe en passant par des recherches scientifiques

Beaucoup de gens ont de l’argent à investir. En considérant les gains ridicules car inéquitablement répartis proposés par les banques, les profits faramineux qu’elles enregistrent, les payes astronomiques de leurs dirigeants, leurs scandales autant financiers qu’éthiques et finalement les contradictions dans lesquels ce système financier pseudo-règlementé s’embourbe, on en conclut qu’il vaut aussi bien confier une partie de son argent directement à des projets que l’on valorise personnellement que de faire confiance à un système et à des gens qui ne le méritent plus.

C’est l’idée du financement collectif (crowdfunding), maintenant propulsé par Internet et qui s’étend malgré les freins règlementaires.

Le financement des projets par les banques comprend lui aussi des inconvénients majeurs : les contraintes, garanties et conditions auxquelles on doit se soumettre pour obtenir des financements même modestes sont telles que la plupart des projets à leur début ne peuvent les remplir, qu’il s’agisse de création d’entreprise, de projets sociaux, de projets de recherche ou même de projets d’études. Du coté des programmes gouvernementaux, si vous ne répondez pas non plus aux critères ou ne savez surmonter les dédales administratifs, le même résultat vous attend.

Il existe maintenant une alternative.

Faire se rencontrer l’offre et la demande

Les sites de financement collectif essaient de mobiliser les bailleurs de fonds autour des porteurs de projets. Leur effet sur la «professionnalisation» des projets est immédiat : un projet doit séduire et rejoindre une valeur sensible des financeurs potentiels. Nulle part il est dit que ce soit facile.

Heureusement, dans bien des cas la rentabilité financière n’est pas l’unique critère ni même un critère; par exemple contribuer à la construction d’une bibliothèque dans un village au Mali ne vous rapportera pas un sou, mais peut-être une grande reconnaissance. Projets artistiques, créatifs ou sociaux, le défi est de séduire avant tout, ensuite de convaincre puis finalement de faire preuve de reconnaissance auprès des contributeurs par le biais d’avantages symboliques ou réels accordés selon le niveau de participation, de succès ou d’impact.

Le pourcentage de projets qui atteignent leurs objectifs de financement varie selon les sites; entre 5 % pour les projets de journalisme à près de 50 % pour des projets plus populaires, allant de la production de gadgets à celle de films ou de défense de causes sociales.

Projet d’études ou de recherche : motivation directe

On trouve plusieurs sites qui financent des projets éducatifs, allant de la construction d’école à des voyages de classe en passant par des recherches scientifiques. Certains individus vont jusqu’à demander une bourse pour eux-même ou pour leur groupe… pourquoi pas ? Le jeu est toujours de séduire, convaincre et remercier d’une façon ou d’une autre.

Même si on réussit pas à compléter son financement, ces sites peuvent servir de leviers de motivation pour faire avancer son projet; on peut assurément les intégrer aux activités pédagogiques et aux projets scolaires pour peu que ces projets aient une envergure suffisante.

Dans le même esprit, les sites de solution collective (crowdsourcing) peuvent aussi constituer de bons prétextes à des travaux d’étudiants, spécialement en design graphique, en sciences et en génie. Si votre projet est retenu, la rétribution peut être très substantielle, de l’ordre de plusieurs milliers d’euros ou de dollars dans les cas les plus spectaculaires. Il faut compter en moyenne 100 projets déposés pour est qui est finalement retenu, mais vous avez le choix entre des dizaines et parfois des centaines de demandes. Ce sera plus motivant que de se plier aux classiques travaux académiques, dessiner une nature morte ou calculer par parallaxe la hauteur du clocher de l’église.

La valeur de son réseau

Les sites de financement ou de développement collectif de solutions font diverses recommandations. Outre le fait de présenter soigneusement son projet, on suggère fortement de mettre à contribution son réseau. Plus son réseau est grand et actif, meilleures sont les chances d’atteindre ses objectifs de financement. On peut ainsi actualiser la valeur de son réseau; on pense aux fondations des institutions scolaires qui peuvent se servir de plusieurs de ces services. Des gens n’attendent que de pouvoir nous aider, vous aider, s’entraider !

Sites de financement collectif

  • Chipin – Événements – Applet
  • Fundrazr – Général – Applet FB
  • First Giving – Organismes à but non lucratif
  • Chaordix – Service de financement communautaire – CA

Prêts

Certification

Faire travailler – Solution collective

Thot cursus Créé le mardi 24 avril 2012| Mise à jour le mercredi 25 avril 2012